Retour à la page d'accueil d'InforReer.com


 

   Ce qu'il faut savoir...      Publicités  
 

On peut dire que le REÉR, Régime Enregistré d’Épargne-Retraite est un abri fiscal dans la mesure où il vous permet de réaliser une croissance de votre actif à l’abri de l’impôt.

Économies d’impôts

Il est dit enregistré auprès du fisc et est donc sujet à un traitement particulier vis-à-vis l’impôt lors d’un dépôt et d’un retrait.

Comme incitation additionnelle, nos gouvernements vous accordent des économies d’impôts. Il faut savoir que, dans certains cas, ces économies pourraient être réduites ou reportées à cause de l'impôt minimum.

Parmi vos stratégies de cotisations, vous devriez utiliser ces retours d’impôts pour maximiser vos cotisations .

Revenus des fonds de pension des Gouvernements

Le maximum combiné de tous les plans pour une personne est de 1,986.52 $ par mois, soit 23,839 $ $ par an (2007).

Limite de cotisation

La limite de cotisation annuelle est de 18 % du revenu gagné jusqu’à concurrence d’un plafond fixé annuellement, qui est de 22 000 $ pour l’année 2010.

Pour ceux qui ont plusieurs sources de revenu, le revenu gagné est défini dans la loi de l’impôt et peut comprendre toute une série d’éléments.

Si vous participez à un régime de retraite de votre entreprise, votre maximum permis est réduit pour tenir compte de cet avantage. Il tient compte de vos versements et celui de votre employeur à votre régime. Il devrait aussi tenir compte de l'importance des prestations à votre retraite.

La réduction est calculée à partir du facteur d'équivalence (FE) qui apparaît sur votre T-4 à la case 52. 

Consultez votre comptable, banquier, conseiller financier et même les gens des finances de votre employeur.  Ils peuvent vous aider si vous avez une situation complexe.

 

Si vous ne cotisez jamais le maximum

Si vous ne pouvez contribuer le maximum et ne l’avez pas fait par le passé, vos " crédits " de cotisation s’accumulent depuis 1991. Votre avis de cotisation d’impôt fédéral de l’année précédente indique votre maximum déductible.

Vous pouvez aussi consulter le système automatisé de  Revenu Canada (au Québec composez le 1 800 463 6831) .

Autrement dit, vous pouvez cotiser un montant important si jamais une occasion vous le permettait: un gain en capital, une compensation pour un licenciement, etc. Étudiez la possibilité d’agir à cet égard, les bénéfices peuvent être importants. Voir J'hésite encore. et Prêt REÉR.

Date limite

Le dernier jour de février pour cotiser à l’année d’imposition précédente. 

Cotisations en trop

Si vous avez plus de 18 ans, vous pouvez cotiser 2 000 $ en trop sans pénalité. Cette limite est cumulative et non annuelle. Une pénalité de 1 % par mois s’applique à l’excédent. Les moins de 18 ans sont pénalisés pour tout excédent.

 

REÉR du conjoint

Il peut être très intéressant de contribuer dans le REÉR de votre conjoint. N’oubliez pas que vous devrez payer de l’impôt lorsque vous le retirerez pour votre retraite. Comme le taux d’imposition augmente avec le revenu, vous pourriez alors tirer vos revenus de deux sources et réduire le fardeau fiscal. Voir REÉR du conjoint.

Limite d’âge

La limite d’âge pour contribuer à votre REÉR et posséder un REÉR est de 69 ans (71 ans au Fédéral). Par conséquent, si vous célébrez votre 69ième anniversaire cette année, vous devez terminer votre REÉR d’ici le 31 décembre. Vous pouvez cependant contribuer au REÉR du conjoint. si ce dernier n’a pas encore 69 ans. Votre conseiller financier peut vous guider dans le choix des différentes stratégies de l'après REÉR.

Produits financiers disponibles

L'ensemble des produits financiers de placements est disponible pour un REÉR: du certificat de dépôts aux actions de compagnies en passant par les fonds communs (fonds mutuels).

Utilisations du REÉR

Comme revenu de retraite

C’est habituellement l’utilisation que l’on en fait. Il existe plusieurs scénarios pour tirer le meilleur revenu de retraite. Si vous devez faire de tels choix bientôt et qu’en plus, votre REÉR accumulé est significatif, n’hésitez pas à consulter un conseiller financier d’expérience qui comprend bien les enjeux de la retraite.

Si vous êtes encore loin de cette situation, il serait intéressant de savoir comment l’anticiper et voir à ce que vous devriez peut-être faire maintenant. Encore une fois, votre conseiller financier peut vous être d'une grande assistance dans ce domaine.

Comme revenu

Vous pouvez retirer votre REÉR en tout temps. Vous subirez quelques conséquences, mais c’est possible. Ce revenu pourrait vous servir lors d’une année sabbatique ou d’une longue période sans emploi ou sans revenu.

Pour l’acquisition d’une résidence

Vous anticipez acquérir une résidence et vous épargnez dans ce but. Vous pourriez faire d’une pierre trois coups en versant ces sommes dans un REÉR.

Un, vous contribuez à votre REÉR. Deux, vous pouvez augmenter votre " épargne " avec le retour d’impôt que vous recevrez. Trois, votre " mise de fonds " pour la maison s’accroît à l’abri de l’impôt. Voir REÉR Hypothèque.

Pour la poursuite de vos études

Vous pouvez utiliser des fonds en provenance de vos REÉR pour financer vos études, et ce, sans payer d'impôt.

Vous devrez "rembourser" votre REÉR sur une période de 10 ans.  Voir Études.

 

   

   

   

 
      1998 - 2012 © InfoReer.com